La question revient sans cesse, fidèle à elle même, et le message ne rentre toujours pas, d’où ce Nième billet sur le sujet, en espérant que le message puisse un jour faire son p’tit bonhomme de chemin : une liaison WiFi réussie est une liaison SANS OBSTACLES, une liaison où vous pourrez tirer une balle de A vers B, SANS OBSTACLES, SANS ARBRES, SANS IMMEUBLES, SANS MONTAGNE, SANS CALVAIRE, SANS BATEAU, SANS TUNNEL, SANS FORET, SANS HANGAR A POULES !!

Comment le dire plus clairement ? 🙂 Je m’en amuse, mais certains clients tentent de « négocier » la liaison, comme s’il fallait les aider à s’auto-convaincre que cette petite forêt placée juste derrière la maison ne sera pas perturbante pour les 5 km à réaliser : pas de chance, si, la jolie forêt bucolique sera bel et bien un obstacle, n’en doutez pas, et en dépit de toute notre bonne volonté, Infracom ne peut toujours pas plier les lois de la physique.
Ce n’est pas faute d’avoir essayé hein, mais aucune incantation, aucune formule magique n’ont fonctionné, j’en suis le premier désolé : le 2.4 GHz ou le 5 GHz restent sensibles aux obstacles, c’est incontournable dans notre univers ! Alors oui, peut-être qu’en associant vos fous espoirs et vos rêves débridés vous aurez un mince espoir d’y arriver, mais, sérieusement, pensez-vous vraiment atteindre la qualité optimale de la liaison ?

Non, gardez les pieds sur terre : si vous arrivez à voir les deux extrémités, je répète, V O I R, là oui, la liaison fonctionnera. Dans tous les autres cas, oubliez, trouvez un point de relayage ou basculer vers une autre solution techniquement plus réalisable.

Les différents modules permettant de réaliser de telles liaisons se trouvent en ligne sur notre boutique : n’hésitez pas à demander un conseil en cas de doute, mais ne perdez pas votre temps à essayer de vous convaincre inutilement si la vue optique n’est pas réalisable 😉

Be Sociable, Share!