Retour sur l’enregistrement des connexions qui transitent depuis la borne Unifi, vers notre Wifipak puis vers notre enregistreur automatisé.

Nous utiliserons un pack légèrement différent de celui proposé en ligne, faisant appel à un simple NAS Synology, de façon à avoir un affichage en temps réel des connexions.

Unifi_enregistreur_monwifi

Pack enregistrement des connexions Unifi

Imaginons un scénario, certes peu probable : un dangereux escroc d’1m50 a réussi à infiltrer les plus hautes sphères politiques françaises, en profitant pour détourner des millions et pour s’allier avec l’ex-dictateur Kadhafi. Cet ignoble personnage, sous couvert d’un visage d’ange et d’un culot à toute épreuve, utilise un nom d’emprunt : Paul Bismuth ! Ce nom est utilisé via une page Facebook qui lui permet d’échanger en toute discrétion avec ses acolytes-complices. Or, la justice vient d’identifier sa présence dans votre hôtel ce matin même et vous demande justement de vérifier s’il a utilisé ce fameux compte Facebook.

Ni une, ni deux, le doigt sur la couture du pantalon, vous allez pouvoir répondre au bras armé de la Justice en interrogeant votre enregistreur :

unifi-dhcp2

Recherche sur « Facebook »

On s’aperçoit ici qu’un ordinateur portant l’IP 192.168.3.252 a été repéré ce matin même à 9h51, surfant sur le site concerné ! Cherchons un peu plus loin et voyons qui a utilisé l’IP 192.168.3.252 sur notre hotspot :

unifi-DHCP

Tabarnak, hostie de câlice !! Nous l’avons, nous tenons ce miniature personnage hargneux, possesseur d’un portable répondant au nom d' »infracom-laptop » en plus, le fourbe à talonnettes !! Nous avons son adresse MAC en plus, facile ainsi d’aller identifier le constructeur via ce site.

En quelques clics, nous avons donc pu :

  • prouver le surf sur Facebook par une IP précise
  • trouver l’heure de délivrance de cette IP
  • trouver l’adresse MAC de l’ordinateur concerné
  • trouver le nom de l’ordinateur concerné

Le Nain est cuit, il n’y a plus qu’à laisser la Justice faire son travail désormais, Paul Bismuth a été identifié. Nous, opérateur du hotspot, avons fait notre boulot en communiquant les informations désirées aux services de Gendarmerie, notre travail s’arrête là 😉

Cet exemple n’est bien évidemment qu’une histoire, tirée d’une imagination fertile. On ne peut imaginer une seule seconde qu’un tel récit ne puisse être une réalité, enfin…

Photo d’illustration (c) Europe 1

 

Be Sociable, Share!