Verizon voit grand : d’ici la fin 2010, l’entreprise prévoit de couvrir 110 millions d’abonnés avec son service LTE haut débit, incluant 38 villes principales et 59 aéroports, dont Los Angeles, San Francisco, New York.

En 2012, 200 millions d’utilisateurs seront couverts, ils seront 285 millions d’ici la fin 2013.

Les premiers modules LTE arriveront sur le marché en 2010, avec des modems USB. En 2011, des modules hybrides 3G/4G devraient apparaitre, mais les communications téléphoniques continueront de transiter via le réseau CDMA de l’opérateur. Cela changera par la suite sans doute, si la couverture LTE se densifie totalement et si un modèle économique se développe autour d’un usage VoIPLTE par exemple.

En téléchargement, l’opérateur annonce des débits de 8 à 12 Mbps, et 2 à 5 Mbps en upload, plus rapide que la plupart des connexions fixes aux Etats Unis.

Be Sociable, Share!