Amusante génération qui refuse les ondes à outrance mais cherche à rester connecté à tout prix, que ce soit en WiFi, 3G, 4G, Wimax. Amusante génération qui ne peut plus rien faire sans assistance technologique, qui a besoin de connaître avec précision son cycle de sommeil, ses calories dépensées.

walle

(c) Disney

Pire, amusante génération qui va communiquer ses données personnelles via des réseaux dits sociaux qui ne font, en fait, qu’engranger des données, toujours plus de données. Sans doute serez-vous un jour ravis d’apprendre que Mamie est allé aux cabinets 3 fois aujourd’hui, battant le record de la veille d’une fois. Sans doute apprécierez vous de lire que votre collègue de travail s’est couché à 2h du matin en pleine semaine, et qu’il n’aura dormi que 5 heures avant de venir vous assister dans une tâche extrêmement délicate.

Ne riez pas, nous y arrivons : tout connecté, toujours, tout le temps ! Google embauche activement, Apple n’est pas en reste, preuve qu’il y a là un marché d’avenir, bien au delà du simple détecteur d’arrosage de vos plantes ou de la banale station météo personnelle.

Regardez le bracelet FitBit (j’ai dit FIT, pas P’TITE !!), capable de mesurer vos pas, d’enregistrer votre sommeil, et même, oh joie subtile, oh bonheur infâme, de donner l’heure 😉

fitbit

FitBit

Pensez à la balance Withing qui mesure tout sur tout, à chaque fois que vous allez poser le pied dessus :

withings

Avons-nous vraiment besoin de tout ceci ? Oui, et non…

Oui pour surveiller nos ainés en difficultés par exemple, s’assurer de leurs mouvements quotidiens, de leur accès aux toilettes, de leurs sorties, une façon de se rassurer car ils sont toujours en vie, disons le clairement. Oui pour surveiller les constantes vitales d’un corps : rythme cardiaque, glycémie, température, etc. En cas de dysfonctionnement, votre smartphone pourra vous prévenir, voir alerter les urgences avec géolocalisation en cas de crise cardiaque. Google y a déjà pensé, avec pour le moment de simples lentilles destinées aux diabétiques :

google_lentille

Lentille Google

 

Non, car je n’ai pas forcément envie d’être suivi tout le temps, ou alors uniquement si les informations récoltées restent dans mon cercle personnel, sauf urgence vitale.

On en reparle dans 5 ans ? Je vous fais le pari que ces objets connectés nous auront été rendus indispensables par les équipes marketing des grands groupes, et que votre complémentaire santé commencera à exiger des justificatifs d’utilisation d’ici 10 à 20 ans 😉

 

Be Sociable, Share!