Apple a gagné le procès qui l’opposait au géant Samsung, le jury américain ayant décidé que la firme de Cupertino, américaine elle aussi, lors du procès (américain encore), avait été spoliée de plusieurs de ses brevets.

J’avoue être choqué par pas mal de choses, à commencer par le nationalisme du procès, connaissant la façon de fonctionner du peuple américain. Choqué également par cette manie qu’ont les firmes de déposer un brevet pour tout et n’importe quoi et de vouloir récupérer un maximum de royalties lorsque quelqu’un, faisant appel à son simple bon sens, décide d’utiliser la même idée.

Mais que diable, en quoi avoir une tablette avec des coins arrondis représente une innovation ? En quoi le fait de pincer une image peut-il être soumis à brevet ? Et si le clignement de l’oeil droit était identifié par une webcam d’un iMac comme un clic droit, devrions-nous tous payer au moindre clin d’oeil ???? C’est absurde, totalement stupide, à un point tel que des entreprises se sont spécialisées dans les seuls brevets : avoir une idée, la déposer, et chercher qui ira la récupérer pour le menacer de payer ou d’aller en justice ! On croit rêver, mais non, on ne rêve pas, vous êtes bien en 2012 aux USA !

Au moins peut-être qu’Apple, se sentant gravement menacé par Samsung, n’ait eu que cette seule et ultime solution : attaquer et faire valoir, la main droite sur le coeur, son patriotisme et sa continuelle innovation… Pipo que tout cela, Samsung a visiblement utilisé des idées, mais a également innové, avec par exemple un Galaxy Note disposant d’un WiFi bi-bande, osant un écran immense là où personne n’y croyait, ressortant un stylet là où toujours personne n’y croyait, etc etc…

Et après tout, si nous allions jusqu’à breveter la voiture : 4 roues, destinée à déplacer un ou plusieurs humains, un moteur, et zou, voici notre juteux brevet déposé. Le premier qui ose faire ce type de véhicule sera puni, ou devra payer ! Stupide ? Oui, tout autant que ce procès coûteux basé sur des détails, oubliant toute réelle innovation technologique.

N’en déplaise aux fanboys de la pomme, agrandir l’écran, changer le connecteur du dock ou avoir une écran de telle ou telle taille ne se caractérise pas comme une réelle innovation. Vouloir ainsi bloquer la concurrence sur des détails n’a de ce fait aucun sens, sauf à vouloir jouer sur des lois qui n’auraient jamais du être. Ainsi, le constructeur va pouvoir sortir l’iBidule 1, 2, 3, 4, 5 sans vraiment apporter une super révolution, juste avec quelques ajouts, un CPU plus moderne, et un écran haute définition, la belle affaire.

Idéalement, ce serait amusant que les consommateurs, lassés de ces guerres des brevets, se mettent à éviter les entreprises multinationales qui les pratiquent, leur signifiant un certain ras le bol face à ces dérives.

On peut rêver après tout, non ?

Be Sociable, Share!