Plusieurs solutions s’offrent à celui ou celle qui veut diffuser un signal vidéo sans fil :

  1. une émission vidéo analogique
  2. une émission vidéonumérique
  3. une émission vidéo IP

La vidéo analogique :

La vidéo analogique offre une certaine simplicité pour de courtes distances, mais présente plusieurs inconvénients :

  • n’importe qui peut voir votre vidéo
  • vous êtes sujets aux perturbations diverses : WiFi, autre source vidéo sans fil par exemple


La vidéo numérique
:

Les risques d’être « captés » sont moindres, mais vous avez tout intérêt à prévoir un budget comportant plusieurs chiffres, plusieurs zéros, si vous voulez un module fiable.  C’est hors de prix pour la plupart des utilisateurs, et pas forcément d’un accès facile.


La vidéo sur IP
:

La vidéo sur IP fait appel au WiFi, voir au Wimax, pour transporter un flux vidéo. L’utilisation d’un réseau permet donc de relayer, de passer plusieurs flux vidéo en même temps (en fonction de la bande passante), de diffuser sur internet, de faire également transiter des données autres que vidéo, d’utiliser le 5 GHz pour ne pas risquer de perturbations, etc. C’est une solution aussi simple à mettre en œuvre que le WiFi « classique ». Son inconvénient ? Peut-être un peu moins de fluidité si vous utilisez une caméra IP bas de gamme, mais est-ce bien ce que nous exigeons d’une liaison de surveillance ?

La vidéo sur IP permet également d’établir des liaisons relativement longue distance, tel cet exemple fourni par un client :

et détaillé dans un article de notre blog.

A partir du moment où la liaison WiFi est établie, correctement alignée, avec un bon débit, une fois le « tuyau » de données en place, vous pouvez alors envisager de faire transiter n’importe quel flux vidéo !

Besoin d’aide ? Un devis ? Un conseil pour finaliser votre projet ?

APPELEZ-NOUS
AU
02 40 45 67 67

et nous trouverons une réponse à vos questions.

Be Sociable, Share!