Nous allons un peu sortir du WiFi pour reparler de cette voix sur IP, ce qu’un utilisateur averti désignera par le sympathique et doux nom de VoIP.

En fait le système est simple : au lieu de faire transiter de la voix de façon analogique sur les paires de cuivre reliées à votre habitation, tout va transiter par votre connexion internet, sous une forme digitale, en IP (Internet Protocol).

Il va donc falloir convertir votre douce et mélodieuse (…) voix en 0 et 1, lui adjoindre quelques trames bien placées pour savoir où et comment l’envoyer, et faire l’inverse de l’autre côté, évitant ainsi que votre correspondant ne perçoive qu’un horrible sifflement informatique 😉

Trois solutions pour ce faire :

  1. un softphone, c’est à dire un logiciel installé sur votre ordinateur, utilisant un micro-casque pour communiquer. Pratique au boulot, pas trop pour se déplacer, bien que cela fonctionne à merveille sur iPhone, nous l’avons testé à plusieurs reprises.
  2. un adaptateur VoIP, un module sur lequel va se relier n’importe quel téléphone analogique, via une prise RJ45 ordinaire, chargé ensuite d’encoder tout cela et de transmettre correctement votre voix.
  3. un téléphone VoIP, directement prévu pour s’interfacer avec un réseau informatique, communiquant directement via internet.

Nous avons vu l’aspect matériel, mais il faut encore autre chose : un fournisseur VoIP, c’est à dire une entreprise qui, moyennant une somme allant de modique à très élevée, vous offrira :

  1. un numéro de téléphone pour être joint
  2. le matériel en achat, loué, ou prêté moyennant un dépôt de garantie
  3. des tas de services modernes : présentation du numéro, du nom, secret par appel, conférence, transfert d’appel, messagerie vocale, musique d’attente, envoi par email de vos messages, etc.

J’avoue être particulièrement attiré par la solution VoIP proposée par OVH, non seulement pour l’avoir utilisée, mais également pour les tarifs proposés. Ceci dit, je n’ai aucune action là bas, d’autres fournisseurs existent, vous n’aurez que l’embarras du choix… et des tarifs souvent 😉

Une fois mon abonnement pris, je bénéficie donc d’un numéro type 09 xx xx xx xx, parfois d’un numéro dit « géographique », commençant donc par 01, 02, 03, 04, ou 05, selon la région Française choisie.

Une fois mon téléphone IP connecté, la ligne téléphonique est activée en quelques secondes, vous pourrez recevoir des appels sur votre 09 xx xx xx xx , peu importe où vous vous trouviez dans le monde !

Voyez-vous le côté pratique ? Partez 3 semaines au Canada, validez votre compte VoIP sur votre iPhone, trouvez une connexion WiFi gratuite, et vous voilà en ligne, vous pouvez appeler la France gratuitement, et même les lignes Canadiennes sans débourser un centime ! De la même façon, partez en congés, vous aurez toujours votre ligne dans votre poche, que ce soit en 3G, en WiFi ou via ADSL.

Plus subtile : Infracom veut permettre à ses clients francophones, belges ou suisses par exemple, de nous joindre sans payer un appel international… C’est tout à fait possible en obtenant un numéro VoIP LOCAL dans ces pays, numéro qui aboutira de toute façon dans nos locaux français, sans autre coût pour l’appelant qu’un appel national dans son pays ! Un service de plus pour les entreprises, à destination des clients !

En conclusion, il faut sans doute voir la VoIP comme un numéro de téléphone acquis une fois pour toute, mobile car dépendant d’une simple connexion internet. Vous n’en changerez jamais si vous déménagez, même si vous quittez le pays ! Vous emportez votre téléphone avec vous, ses services, ses forfaits et, croyez-moi, cela fait peur aux opérateurs de téléphonie mobile car la 3G permet tout à fait de se passer de forfait et de tout basculer en VoIP…