USAIP, nous en avions parlé l’an dernier dans un billet, un fournisseur de VPN pour un peu plus de 6 €/mois, solution qui va sécuriser totalement votre connexion WiFi en la protégeant autour d’un VPN.

Pour expliquer le principe, je prends souvent l’image d’une autoroute. Je me place sur une passerelle qui surplombe les 2 voies : je suis en mesure d’observer tous les véhicules, de les identifier, de compter les marchandises, le nombre de passagers, bref, de tout savoir, un peu façon Hadopi en fait.

Apposons maintenant un immense tunnel en béton sur ces 2 voies : c’est le VPN ! Vous voyez alors qu’il y a quelque chose, vous l’entendez au pire, mais c’est tout : aucune vision, aucun moyen de savoir qui transite dans ce tunnel, d’autant que le VPN est crypté à 2048 bits. Mieux encore, ce tunnel, plutôt que de vous faire sortir en France, vous fera sortir selon vos envies, vos besoins : USA, Grande Bretagne, Allemagne, Hongrie, Ukraine, Hong-Kong, Pays Bas, etc.

Avec une adresse IP américaine, vous pourrez donc voir des services en streaming vidéo, tel Hulu. En sortant en Grande Bretagne, à vous Channel Four, la BBC. Certes, adieu Hadopi et son ridicule filtrage avec le pare-feu openoffice de Dame Albanel, mémorable sinistre de l’inculture, mais ce n’est pas l’objectif principal 🙂

L’idée est vraiment de protéger votre connexion, qu’elle arrive en 3G, WiFi ou en ADSL. Surfez par exemple sur un hotspot chez MacDo : aucun cryptage, celui qui voudra écouter correctement verra passer TOUTES VOS INFORMATIONS EN CLAIR !! J’ai bien dit TOUTES VOS INFORMATIONS !! En activant le VPN, il ne verra… RIEN 😉

Et le débit dans tout cela ? Voici un test effectué avec un VPN activé en Grande Bretagne, sur une connexion ADSL 5 MBps :

Pas si mal non ?

Et puis, plus proche de nous, ce VPN vous libère du filtrage FTP mis en place par Freemobile, toujours non expliqué à ce jour.

Be Sociable, Share!