Oui, vraiment emballé, c’est du moins le cas de pratiquement tous les matériels que nous recevons. Les constructeurs rajoutent des tas de couches, des tas de carton ou de plastique.

Prenez un routeur WiFi que nous allons modifier pour le configurer sur KaSat Tooway par exemple : un carton d’entourage avec de jolies photos, un carton d’emballage, qui contient encore des tas de papiers de pub et encore un carton pour entourer le produit. Pfiouuu, que de papier pour rien, alors qu’on pourrait utiliser le petit CD livré avec pour tout graver d’un seul coup.

L’astuce ? Eh bien récupérer tous ces papiers inutiles, ce carton de présentation, et les passer au broyeur de documents pour leur donner une nouvelle vie, celle d’amortir le transport de matériels sensibles. Ajoutons alors un film à bulle dans le carton du routeur pour anticiper tout choc, un film à bulle là encore récupéré bien entendu, et nous obtenons un envoi prêt à subir les mauvais traitements de Coliposte 😉

Certes, je suis d’accord, Infracom peut se le permettre, la structure est assez petite pour cela, mais il n’empêche que ce simple geste, s’il était multiplié par un maximum d’entreprises, permettrait d’éviter d’utiliser des films vendus au prix fort, de limiter les frais de port/emballage pour le client final, et de recycler au maximum toutes les sollicitations commerciales reçues chaque jour dans la boîte aux lettres.

Et au final, le client qui reçoit un matériel ainsi emballé, pourra recycler une fois encore cet emballage écologique, par exemple pour allumer la cheminée, un barbecue, etc 😉

Be Sociable, Share!