Amusante découverte au hasard d’une balade sur internet : un client d’Infracom qui se plait à rejeter l’intégralité de ses soucis sur notre matériel enregistreur de logs, précisant même « je suis un autodidacte bénévole (et incompétent) » en débutant sa prose incendiaire 🙂

weblogpack1to

Weblogpack V2

Quelques recherches plus tard dans les fichiers, l’individu était identifié : il avait commandé un matériel Wifipak + Enregistreur, avait validé les adresses IP après plusieurs relances (on ne peut RIEN faire sans ces informations de base, sinon rien ne fonctionnera), et s’était au final trompé ! Forcément, rien ne fonctionnait, et devinez qui en était la cause : Infracom, bouuuuuh, méchant 🙂

N’y connaissant rien, pas prêt à accepter son erreur et n’acceptant surtout pas de se voir facturer le temps passé pour une re-configuration, il a décidé de mettre les mains dedans, visiblement sans prendre le soin de sauvegarder la moindre configuration.

Bilan de l’opération : perte de la date sur l’enregistreur qui est repassé en 1999 au lieu de 2012. Un jour plus tard, le script chargé de gérer les logs s’est aperçu de cela et a de lui même effacé tous les enregistrements au delà de 2 ans, conduisant le client à ne plus comprendre pourquoi le répertoire ftp de stockage était vide 🙂 Cqfd…

Accompagné des « précieux » (c’est ironique…) conseils de membres du forum (ceux qui savent tout mais n’y connaissent rien, selon les lois de l’informatique 🙂 ), notre habile geek a alors poursuivi sa démarche : « Je vais tenter un « reset » au cas où, mais c’est à peu près tout ce que je peux faire en l’état actuel de mes pauvres connaissances. » Je vous laisse imaginer la suite, elle est tristement risible hélas.

Donc oui, on peut accuser Infracom, vociférer même si cela soulage, mais peut-être était-ce plus simple de s’apercevoir et d’avouer qu’on s’était trompé, que les IP fournies et validées avant la commande étaient erronées et que par conséquent rien ne pouvait hélas fonctionner. Par expérience, sans compétences informatiques, il est impossible d’aider à distance sur ce genre de matériel car cela aboutit souvent à se couper la branche sur laquelle on est assis : perte de contrôle, obligation de remise à zéro, et surtout perte de temps pour tout le monde.

Pour information, les enregistreurs de connexions, configurés sur mesure, ont jusqu’à présent généré très peu de SAV, de mémoire deux retours. Ce sont des matériels connus, fiables, résistants sur la durée, et volontairement fermés du coté admin pour ne pas voir nos clients « non connaisseurs » venir mettre les mains dedans. C’est une volonté de conserver la stabilité du matériel par dessus tout, une volonté également de ne fournir qu’une documentation utilisateur limitée à la seule consultation des logs.

Un conseil avant d’écrire n’importe quoi pour finir, en image 🙂  :

balais

 

Be Sociable, Share!