En WiFi, 99% des laisons sont effectuées sur 2.4 GHz, c’est à dire avec les normes 802.11b (11 Mbps) ou 802.11g (54 Mbps). La gamme de fréquences s’étend pour simplifier de 2.4 à 2.4835 GHz.

C’est une gamme de fréquences également utilisée par le bluetooth, par les liaisons vidéo sans fil, qui peut aussi pâtir des perturbations générées par des fours à micro-ondes en piteux état.

Autant dire que tout le monde s’y retrouve, un peu n’importe comment il faut bien l’avouer. Du coup, en zone urbaine, nombreux sont les réseaux WiFi que vous allez pouvoir recevoir, et nombreux sont ceux qui vont vous perturber.

La solution pour retrouver un certain calme consiste à passer les liaisons à courte portée (maxi. 5 km) en 5 GHz, c’est à dire à utiliser la norme 802.11a. Là, encore plus que sur 2.4 GHz, aucun obstacle ne sera toléré, une liaison qui fonctionne est une liaison en portée visuelle, impérativement ! Pas d’arbres, pas d’immeubles, pas de collines !

Au niveau matériel, on retrouve les Nanostation 5, les Powerstation 5, voir très prochainement les Bullets 5.

Powerstation 5

Nanostation 5

Nanostation 5

Leur installation s’effectue de la même façon que n’importe quel module WiFi :

  • une fixation sur mât
  • configurez les paramètres réseau des deux modules
  • pointez le premier module
  • pointez le second module en vous aidant du niveau de signal indiqué par les LEDs placées en face arrière
  • vous voici en ligne !!

Pensez-y, pour un budget à peine supérieur vous gagnerez un débit maximal et une absence totale de perturbations !

Be Sociable, Share!