Le service marketing des grands constructeurs nous promet toujours plus de vitesse, toujours plus loin, toujours plus facilement… A priori c’est séduisant, mais je me suis interrogé sur l’aspect purement radio : si on occupe toujours plus de bande passante, comment peut-on alors arriver à avoir autant de portée si on espère avoir un débit important et surtout stable ? On a déjà du mal à obtenir 11 Mbps sur 10 km, alors comment peut-on espérer 108 Mbps ou je ne sais encore quel protocole « super méga wifimax top speed  » ??

L’aspect purement physique de l’émission radio a bien ses limites tout de même, non ? Ce n’est pas parce qu’un constructeur arrive à faire du 300 Mbps d’un bout à l’autre d’une table que ce produit va correspondre aux besoins de la majorité : couvrir une maison, couvrir un camping, apporter un accès wifi à son restaurant ou son hôtel, etc.

Je suis sans arrêt sceptique de voir à quel point les constructeurs renouvellent leurs produits tous les 6 ou 12 mois, proposant sans cesse de nouvelles fonctions, de nouveaux produits à prix d’or. Mais quelle utilité en avons-nous RELLEMENT ? Dans 95% des cas, un bon vieux point d’accès 802.11b (11 Mbps) sera supérieur à un modèle « super méga wifimax top speed » vendu 3fois plus cher (si ce n’est plus encore…) et qui se limitera lui aussi à 11 Mbps car il sera incapable de faire mieux sur une longue distance.

Intégration d'AP 802.11bg

Be Sociable, Share!