Reprenons un communiqué de l’association Robin des Toits :

« Communique de presse de ROBIN DES TOITS et du Supap-FSU

Un panel de 20 citoyens parisiens sélectionné pour rendre un avis éclairé sur l’impact des ondes électromagnétiques sur la santé des technologies sans fils ( téléphonie mobile, Wifi, DECT etc.…), rendra ce soir ses conclusions à 19h30 au Maire de Paris à l’Hôtel de Ville.

Après avoir auditionné l’ensemble des acteurs du débat (industriels, opérateurs, syndicats, associations, médecins, scientifiques et malades électrosensibles) les parisiens ont tranché en faveur du principe de précaution. La Conférence Citoyenne demande donc au Maire de Paris de désactiver le Wifi dans tous les espaces publics (mairies, bibliothèques, parcs et jardins …).

Elle demande également que soit appliqué à Paris un seuil maximum d’exposition aux ondes de la téléphonie mobile à 0,6 Volt par mètre (seuil de précaution recommandé par les scientifiques indépendants) contre les 2 V/m en moyenne sur 24h actuellement en vigueur dans la Charte Parisienne.

Les Parisiens souhaitent également une véritable information en direction des utilisateurs de portable, une diminution drastique de l’exposition du public dans les transports collectifs et plus généralement une plus grande implication de la Ville de Paris sur l’impact sanitaire de ces technologies.

L’association « Robin des Toits » et le syndicat parisien « Supap-FSU » constatent que lorsque les conditions du débat sont réunies, les citoyens adoptent les mêmes positions que la justice qui s’est à plusieurs reprises prononcée en faveur du principe de précaution.

Nous demandons que Paris se porte candidate pour être « Ville Pilote » pour l’application du seuil de 0,6 V/m, proposition initiée par « Robin des Toits » lors du grenelle des ondes, qui recueille à ce jour l’adhésion de plus 40 communes en France. Cette proposition a été accepté par le gouvernement. »

—————————-

Visiblement, cela ne fait que commencer, cette peur irraisonnée des ondes n’a pas fini de faire parler d’elle. On ne sait pas, on ne connait pas, donc, par simple principe de précaution, on s’en prive, on coupe, on bannit !

Rappelons qu’il y aurait plus constructif à faire, comme par exemple imposer le réglage de puissance sur les Box ADSL et sur tout module WiFi, chose totalement impossible à l’heure actuelle ! En effet, à quoi bon utiliser la pleine puissance pour couvrir un studio ou un seul étage ? Nous avons testé 1 mW sur WIFIPAK, suffisant pour couvrir 2 étages sans réels soucis ! Alors pourquoi chercher à avoir plus dans un tel cas ?! Nos matériels permettent le réglage, et ce n’est pas pour rien 😉

J’ai le sentiment que ce genre d’association, et la presse qui les suit volontiers, surfent sur un phénomène de mode qui fait de l’audience : WiFi, antennes GSM sont des installations à abattre !! Revenons aux câbles, restons physiquement connectés pendant que nos voisins développent des solutions nomades qui ne semblent pas, à priori, poser de problèmes chez eux.

Mais on ne parle jamais des émetteurs TV surpuissants, des ondes des portiques de sécurité omniprésents dans notre vie quotidienne, des émetteurs de radio FM disséminés un peu partout, des relais radio professionnels, etc. Les ondes sont là, partout présentes, et cela ne concerne pas que les faibles puissances du WiFi, loin de là ! Ne résumer ce prétenu problème qu’au WiFi serait une grossière erreur, erreur que, pour le moment, nos journaleux et les affolés des ondes ont hélas bien vite fait de commettre, tellement elle représente un coupable idéal…

Be Sociable, Share!