Commençons par cette phrase hypocrite, « pirater un réseau est interdit », un peu à la façon de ce lancinant « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé » que nous rabâchent les chaines de télévision à longueur de reportage, allant même jusqu’à flouter ces horribles marques que bien entendu personne n’aura reconnu… 😉

Bref, voici donc venu l’heure du tueur d’Hadopi : WiFi Robin !

Faisons simple :

  1. branchez le module sur un port USB (sous XP, Vi$ta, Linux ou Mac)
  2. laissez le travailler entre 5 et 20 minutes
  3. les réseaux WiFi cryptés en WEP sont accessibles !!

WIFI-Robin est fourni dans une boîte comprenant :

  • 1  Wi-Fi Robin
  • 1 antenne 5 dBi
  • 1 cable USB
  • 1 cable réseau
  • 1 manuel

Bon d’accord, son prix va en rebuter plus d’un, mais qui sait… 155$ pour un produit autonome, capable de cracker une clé WEP, cela pourrait bien donner des idées pour contourner cet Hadopi et passer outre le pare-feu OpenOffice de Dame Anéfé Albanel, désormais recyclée chez France Telecom 😉

Le plus amusant ? L’interface web de la bête ressemble de TRES PRES à celle d’AirOS, le firmware des modules Ubiquiti, vous ne trouvez-pas :

Source : WiFi Robin

Be Sociable, Share!