Vous vous souvenez sans doute de la définition d’un portail captif, nous n’allons donc pas y revenir, mais plutôt vous présenter des captures d’écran du logiciel utilisé par notre configuration Wifipak.

Lorsque vous cous connectez en administrateur, via une session https sécurisée, voici l’écran d’accueil :

Nous n’allons pas détailler l’intégralité des possibilités mais survoler en quelques images la gestion des utilisateurs et du portail captif.

Sur l’image ci-dessus, nous apercevons quelques fonctions intéressantes du portail captif :

  • adresse du site de redirection une fois l’accès validé
  • gestion de la bande passante par utilisateur
  • affichage d’une fenêtre de déconnexion

Nous avons ici la liste de tous les utilisateurs créés. Ils sont nombreux sur cet exemple, s’agissant d’un important établissement. Nous aurions pu y retrouver les noms des utilisateurs, des durées de validité des accès. Le signe « e » en fin de ligne permet d’éditer le profile, le « x » de le supprimer.

Voici l’écran permettant d’ajouter ou d’éditer un utilisateur. Comme vous le voyez, c’est on ne peut plus simple :

  • un nom d’utilisateur
  • un mot de passe à valider deux fois pour éviter toute erreur
  • un nom complet pour l’identifier facilement
  • une date de validité si vous le souhaitez (ex: votre client reste une semaine dans la chambre 101)

Rendez-nous maintenant à la gestion des coupons d’accès, les vouchers en anglais :

C’est la section Voucher Rolls qui vous permettra de générer les coupons, de les supprimer, de les éditer ou de les récupérer sous la forme d’un fichier .CSV lisible par Openoffice ou Excel. Entrez alors le simple code du coupon sur la page d’accueil et vous voici en ligne pour une durée déterminée, fixée par chaque série de coupons.

Curieux de l’utilisation de votre Wifipak, vous pourrez maintenant aller vérifier qui est en ligne :

Est-ce là utile de commenter ? Tout est clair : l’adresse IP, le nom d’utilisateur, le volume chargé et envoyé, l’heure de début de la connexion.

Et pour en savoir plus, c’est au serveur Syslog qu’il faudra s’adresser, voici la page qui le configure, l’adresse IP de notre machine ayant été cachée bien entendu :

Je vous l’avais dit, cette visite guidée est volontairement rapide, mais sachez qu’il ne faut pas savoir beaucoup plus de choses pour utiliser notre module Wifipak : tout vous est proposé pré-configuré ! Vous n’avez pas à intervenir sur 99% des paramètres, seule la gestion utilisateur sera de votre ressort. Il est possible de prendre la main à distance, comme nous l’avons fait ici pour obtenir les copies d’écran d’un module installé quelque part en France, avec plus de 200 accès disponibles 😉

Be Sociable, Share!