Le groupe Bolloré Télécom, titulaire de20 licences wimax régionales, serait en pourparlers avec Orange et d’autres opérateurs pour mutualiser les sites et ainsi pouvoir proposer le service wimax dans plusieurs régions. Les opérateurs fourniraient les sites, Bolloré les licences régionales.

L’avenir nous dira si une telle offre peut survivre, et si la couverture des zones blanches est effectivement un marché rentable. Rappelons que Bolloré a récemment fermé un relai wimax dans le nord faute de rentabilité (à moins que les coûts de fonctionnement n’aient été prohibitifs…)

N’oublions pas que l’Europe mise sur la 4G, la LTE, pour développer le haut débit sans fil : quelle durée de vie peut-on alors donner au wimax lorsque les premières stations de base LTE seront mises sous tension ?…..

Be Sociable, Share!