A une époque ou bon nombre de pays industrialisés s’équipent en Wimax, notre beau pays, la France, semble faire totalement l’inverse, brandissant le désormais célèbre principe de précaution tel un crucifix technologique : le wimax est nocif, le wifi est dangereux, tels sont les arguments utilisés avec facilité, sans chercher à comprendre, sans chercher à mesurer, sans chercher à utiliser !

On crie au loup avant même que la bête ne pointe le bout de son museau, sans même savoir si la bête existe même !

La palme d’or de la peur déraisonnée revient cette semaine à la commune de Causse et Diège, dont je vous laisse découvrir les péripéties Wimax sur La Dépêche.fr.

J’invite toutefois les habitants de cette belle commune a aussi réfléchir sur les méfaits et les dangers des portiques RFID situés dans pratiquement tous les magasins, sur les portiques de détection des aéroports, sur les émetteurs TV dont la puissance ne s’exprime pas en Watts mais en MEGA-watts, sur les relais des pompiers dans la bande des 70 – 80 MHz, sur leur réseau CPL local qui transforme leur maison en une gigantesque antenne rayonnante, sur leur vieux four à micro-onde auprès duquel ils attendent que la popote de midi se réchauffe, profitant ainsi d’une belle dose de radiation sur 2.4 GHz (fréquence du WiFi qu’ils fuient…), et j’en oublie !

Pardon pour tant de franchise, mais quand la bêtise (j’allais écrire co…ie) dépasse le rationnel, quand la stupidité de l’ignorance fait dire n’importe quoi, alors oui, je pense que j’ai quelques raisons de m’emporter !! 🙁

Be Sociable, Share!