Je sursaute ce matin en lisant un article publié sur Ouest-France, concernant la commune de Louvigné Du Désert, prochainement équipée en Wimax par Altitude Infrastructure.

Morceaux choisis :

  • « La technologie utilisée est une diffusion par ondes puisées en hyperfréquences arrosant le territoire à l’aide d’antennes. » : des ondes puisées, récupérées dans un puit donc pour arroser le territoire 😉 Pulsé serait sans doute le bon mot… enfin je crois…
  • « Mais pour recevoir ces ondes, il faudra aussi s’équiper d’antennes réceptrices et souscrire un contrat de 45 €. Avec cette offre commerciale, on est loin du service public. » : amusant, service public induirait donc une notion de gratuité intégrale, on ne paie plus son accès internet, il vous est généreusement accordé par cet Etat tout puissant qui subvient aux besoin du gentil et bas peuple oeuvrant la journée dans les différents kolkhoze du territoire.
    Par pitié, qui a écrit une telle c…ie ?!!!!!!! 45 EUR pour disposer du haut débit là où il n’y a rien, et même de la téléphonie sans devoir payer en sus une ligne France Telecom, qui dit mieux en pleine campagne ????!!!! Vous espériez avoir le beurre, l’argent du beurre, la fermière et ses faveurs avec, le tout sans bourse délier ?! 🙁
  • et bien entendu, l’éternelle et inévitable conclusion basée sur tout et n’importe quoi : « Au final on risque d’assister à un très haut débit de frais pour les citoyens, et d’impact sanitaire pour les populations concernées. »

Voici donc le fourre-tout rempli avec un peu d’ignorance, un zeste de peur et beaucoup de bêtise humaine.

Source : Ouest-France