Alors même que l’accès aux offres http://mobile.free.fr n’est pas encore activé, la grogne enfle sur les forums des opérateurs low-cost Sosh et B-and-You :

Les menaces sont claires : réagissez sinon nous partons ! Et l’effet Niel fonctionne encore plus loin : vous avez profité de nous durant des années, vous avez abusé de vos positions dominantes, nous allons vous le faire payer, nous partons chez Freemobile ! Les opérateurs vont donc devoir être très réactifs, rapidement, sous peine de perdre une quantité importante de clients au profit de Freemobile.

Si je regarde par exemple autour de moi ce matin, 10 messages m’informent déjà des nouvelles offres et du départ d’amis ou de personnes de ma famille vers le nouvel opérateur. Multipliez ça à l’échelle française et vous aurez une idée plus précise de l’ampleur du phénomène Freemobile.

Reste à effectuer le calcul précisément si vous souhaitez changer de mobile car dans ce cas, la facture mensuelle enflera d’autant, attention… Et si vos revenus faibles ne vous donnent pas accès au crédit, là encore il faudra bien réfléchir car la révolution escomptée n’est pas si révolutionnaire qu’elle voudrait bien le faire croire, c’est là tout le génie marketing du nouvel opérateur.