Avant d’entrée sur site, votre billet est scanné, votre identité vérifiée, et tout objet indésirable prié de rester dehors.

Les accès sont scannés au moyen de douchettes laser portables, reliées en WiFi sur un serveur central chargé d’authentifier le code barre de vos billets : pas de WiFi, pas de scan, pas d’entrées, ou alors à la main, lentement, provoquant l’ire des festivaliers bloqués sous une bruine tenace…

Réaction rapide de l’équipe informatique avec la mise en place d’un AP : un Bullet 2 et une omni 24 1360 auront suffit à rétablir la couverture réseau pour ces professionnels des entrées, là où un routeur Cisco et une antenne raccordée avec des raccords à n’en plus finir n’auront pas pu réussir 😉

Remarques la fixation de l’antenne, un bricolage durable comme on les connaît par ici, réalisé sous une bruine battante :