Destinée au grand public, l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) publie des recommandations expliquant comment sécuriser une connexion WiFi et le réseau du domicile.

Je retiens quelques phrases clé :

  • le WEP, dont la clé (mot de passe d’accès) est cassable en moins d’une minute.
  •  le WPS qui simplifie l’authentification d’un terminal sur un réseau WPA2 (par code PIN par exemple) mais ré-introduit une vulnérabilité importante qui en réduit fortement le niveau de sécurité.

Vous trouverez d’autres pépites en lisant le document, relativement complet, même si rédigé dans un style « si administratif » 😉

Source (format PDF)

anssi