Vous n’avez pas oublié le 23 et 30 Mars, date des élections municipales en France… C’est le moment d’aller interroger vos élus lors des réunions publiques qu’ils ne manqueront pas d’organiser, sortant enfin de leur Mairie dorée pour venir grappiller vos précieux bulletins de vote ! Profitez-en, ils sont vulnérables, à votre écoute, souriants et disponibles pour une fois !

A vous donc de jouer pour les questionner sur le développement du haut débit rural, non pas ce vieux ADSL rafistolé à coup de NRA intermédiaires, mais bel et bien une fibre optique qui pourra évoluer au fil des ans, une fibre qui permettra de se débarrasser une fois pour toute d’un cuivre vieillissant devenu hors de prix !

Prenons l’exemple de notre commune, Crossac : une liste prône le développement d’une petite zone d’activité, cherchant à attirer des petites entreprises ! Or, le vieil ADSL ne leur fournira pas le très haut débit dont certaines pourraient avoir besoin, loin de là, surtout s’il s’agit de transmettre VERS internet : 1 Mbps, point barre !! Impossible d’imaginer une vidéo-surveillance, impossible d’héberger un serveur pour ses clients ou son usage internet, cela ne fonctionnera pas avec si peu !!

Ah certes, Mme Moyon, Maire actuelle de la petite commune, a parfaitement su nous trouver pour des soucis sur le réseau cuivré France Telecom, mais depuis, plus rien, silence radio, impossible de savoir si le très haut débit fera un jour une apparition sur le territoire communal, impossible de pouvoir aider en déployant via radio 5 GHz. Il est plus simple de refaire un bout de goudron par ci, de caresser Mémé et Pépé devant le Monument aux Morts ou de repeindre ici ou là : ça ne coûte pas grand chose, ça ne demande aucun effort de suivi d’un dossier fort complexe, donc autant en profiter et venir se faire tirer le portrait à chaque occasion. Que dire du site internet également ? Aucune réponse aux emails, une réalisation digne d’un document Word, on frôle le ridicule numérique à Crossac 😉

Vous voulez d’un maire photogénique ou d’un maire qui va agir pour le développement futur de votre commune ? A vous de voir…
Moi j’aimerai que la ruralité ne soit plus un gros mot, que la campagne ne soit plus assimilée à la bouse dans les champs, mais puisse aussi devenir synonyme de très haut débit, d’infrastructures digne des années 2014. La technologie existe, mais nos maires sont-ils seulement assez « couillus » pour se lancer ? Combien vont aller chercher l’information auprès de la Communauté de Communes ou du Conseil Général pour venir se raccorder facilement, simplement ?

Les 23 et 30 Mars, c’est à VOUS de dégainer, aux armes citoyens, sortez vos bulletins de votes,
pour plus de Liberté, d’Egalité, de Fraternité, de Laïcité, et de Haut Débit 😉

fibre_logo