L’accès à internet a changé les mentalités et la façon de faire, sans doute à cause du manque de proximité : planqué derrière un clavier et un écran, l’utilisateur se libère, il ose ce qu’il n’oserait jamais face à un vendeur physique, il devient ce que l’on pourrait qualifier d’un anglicisme, un HATER. Ce hater, littéralement une personne qui « hait » son contact, n’a d’autre ambition que d’attaquer, critiquer, ou distiller un clin d’oeil peu enviable.

Chez monwifi.fr, c’est fort heureusement rare, mais cela peut arriver : pas bonjour, pas au revoir, pas merci, le hater balance son venin en un rapide message de contact, sans oublier qu’il est identifié par son adresse IP : « y’a pas de code postal, votre boutique est nul, vous êtes des amateurs« , disait ainsi en résumé ce hater de 63 ans, à croire que la vie n’a ni servi à apprendre la politesse, ni permis d’acquérir la retenue nécessaire à tout échange humain.

Et là, à la lecture de cette délicieuse prose qui aura su ravir tout le monde, je me souviens d’une phrase de Tigrou, “Pour énerver les cons, on est manifestement utiles.”, simple consolation face à un tel défilé de simple bêtise.

Psychologiquement, je me demande quel est l’intérêt d’agresser ab-initio, surtout là où il n’y a pas de problèmes préalables, et donc, à priori, pas d’énervement. Oui, tout n’est sans doute pas parfait chez Monwifi.fr, oui nous n’avons pas 50 programmeurs dédiés comme ces immenses sites d’e-commerce, c’est évident, et ce n’est un secret pour personne. Mais le site fonctionne bien, il s’est considérablement amélioré en rapidité en changeant d’hébergeur, et imaginer une seule seconde qu’un code postal n’est pas disponible pour commander tient de l’absurde, voir d’un état d’ébriété avancé 😉 Et puis, je l’ai déjà écrit, être petit, c’est totalement assumé : les clients sont connus, ce ne sont pas des identifiants obscurs, nous parlons français sans accent et nos lignes n’aboutissent pas au Maroc ou en Inde avec des lecteurs d’écran à l’autre bout du fil.

Si tout cela vous semble incohérent, voir rédhibitoire, surtout inutile de venir commander pour vous transformer ensuite en hater : ce n’est pas notre conception du e-commerce, un rapport humain et commercial entre deux partis, mais sans stress, sans haine, sans insultes, sauf si vous nous provoquez vraiment 😉

Bonne semaine sur ce, qu’Internet vous soit profitable, et si vous dégustez des congés mérités, profitez en au maximum pour vous relaxer, en famille, entre ami(e)s.