N’étant pas en permanence sur le site des Vieilles Charrues, il fallait trouver une solution simple pour pouvoir garder un oeil sur les hotspots Wifipak mis en oeuvre durant le festival.

Mon iPhone 3G était la solution la plus simple, en dépit de la médiocre couverture 3G dans le centre Bretagne (pire que la couverture radio, c’est dire lol). A proximité du site, les relais 3G mis en place ne suffisaient pas non plus à assurer une connexion fiable, sans doute sous-estimés par les opérateurs présents.

C’est donc tout logiquement via le réseau WiFi d’infrastructure, réservé aux seuls services autorisés, que l’iPhone se connectait et vérifiait les connectés au hotspot, tel ceux présents ce matin :

On y retrouve les adresses MAC, les IP, l’heure de début de la session (limitée à 60 mn par connexion).

Une façon pratique de gérer, extrêmement compacte, complétée par un netbook pour des interventions plus conséquentes.