OverTheBox, nous vous en avons parlé et re-parlé à satiété, cette solution développée par Ovh pour réunir le débit de xx lignes internet, qu’elles soient fibrées, ADSL, câble, ou même 4G. OTB fonctionne avec le protocole MPTCP, Multipath TCP, qui permet de gérer plusieurs flux IP.

Depuis quelques temps, OpenMPTCProuter a pour objectif de proposer une solution identique, mais forcément sans le support Ovh, sans leur matériel, sans la redondance des serveurs, etc. C’est une super idée réservée aux Geeks qui vont alors pouvoir investir dans un simple serveur VPS Ovh et un p’tit Raspberry Pi 3 coté client.

Le schéma de connexion est celui illustré par l’image sur le site d’OpenMPTCProuter, reprise  ici :

L’illustration montre 2 modems, 2 connexion internet donc, mais on peut aller au delà sans soucis, comme ici sur notre équipement de test :

Coté coût, une cinquantaine d’Euro pour un Raspberry Pi avec son boitier, une alim, et une carte SD convenable, et pour le serveur VPS, voyez vous même, 3.59 € TTC/mois, soit forcément une belle économie par rapport à la solution packagée d’Ovh :

Avec nos 5 lignes ADSL/4G, voici un test de débit :

Réalisé via notre OverTheBox « officielle », le débit est identique, pas de différences donc, c’est vraiment génial !

 

 

CONFIGURATION SERVEUR

Pour l’installation du serveur, rendez-vous sur https://github.com/Ysurac/openmptcprouter/wiki/Install-the-VPS et vérifiez à la fin que le mptcp est bien implémenté avec une commande uname -a :

Linux ns123456 4.14.24.mptcp #9 SMP Fri Mar 9 19:13:05 UTC 2018 x86_64 GNU/Linux

Dans notre cas, sur un Kimsufi et non un VPS, nous avons été obligés de modifier le kernel de la Debian installée automatiquement par Ovh pour basculer sur un vrai kernel Debian. La procédure est détaillée sur https://www.shaftinc.fr/changement-noyau-kimsufi.html, inutile de la ré-écrire, elle fonctionne à merveille.

Si le MPTCP n’est pas installé, installez les paquets de ce guide : http://mptcp.zugaina.com/index.fr.php

sudo apt-key adv --keyserver hkp://keys.gnupg.net --recv-keys 379CE192D401AB61 
echo "deb https://dl.bintray.com/cpaasch/deb jessie main" >> /etc/apt/sources.list 
sudo apt-get update sudo apt-get install linux-mptcp

Attention à la fin il faut rebooter le serveur, le port SSH du serveur est alors modifié, il bascule sur 65222 et non 22 !!

Pensez maintenant à mettre de coté deux clés d’authentification, depuis la connexion ssh du serveur entrez :

cat /etc/glorytun-tcp/tun0.key 

047D0C201234567889902348989AEC020F9287AAB930D7393E99

La clé glorytun est en gras, soulignée, une fausse clé bien entendu, elle sera différente sur VOTRE serveur.

Entrez pour finir :

cat /etc/shadowsocks-libev/config.json 

pour récupérer la clé Shadowsocks sur la ligne :

 "key":"5vZETEi1ArmpPL7-xY12DfGsigb6VaB1A-IKwCzXwSI=",

Ici seule la clé soulignée est en gras nous intéresse, entre les guillemets : il s’agit là encore d’une fausse, VOTRE serveur vous en donnera une toute neuve.

 

CONFIGURATION ROUTEUR

Pour l’installation du routeur, allez sur https://github.com/Ysurac/openmptcprouter/wiki/Router-install pour charger et décompresser l’image de votre Raspberry Pi 3. A la fin, il prendra l’IP 192.168.100.1 et aura un DHCP activé.

Rendez-vous sur System, OpenMptcpRouter : http://192.168.100.1/cgi-bin/luci//admin/system/openmptcprouter
Entrez les différentes clés récupérées sur le serveur, puis l’IP du serveur :

Ajoutez alors sur WAN1 et WAN2 les IP de vos connexions internet, que ce soit une box adsl ou un routeur 4G.
Voici un exemple de notre configuration, avec plusieurs WAN :

Les passerelles IPv4 sont les adresses IP de vos boxes adsl ou 4G, TOUJOURS AVEC LEUR DHCP COUPE, c’est important. Ici nous avons donc du 0.2 (freebox), 2.3 (freebox), 5.1 (routeur 4G).

Validez puis allez sur l’onglet ETAT pour vérifier que tout fonctionne bien. Si tout est vert, connectez vous au routeur, vous obtiendrez une IP 192.168.100.xxx. Rendez-vous sur http://monip.org : c’est l’IP de votre serveur Mptcp qui va apparaitre, vous avez réussi !!

 

Be Sociable, Share!